PEFC LANDES

Des produits certifiés PEFC pour promouvoir la gestion durable de la forêt

Nos emballages papier-carton sont à plus de 99% certifiés selon le label de gestion forestière durable PEFC™.

> 0 %

CEE Packaging Solutions a fait le choix de la certification PEFC™ depuis 2011. A travers cet engagement, nous sommes fiers de soutenir la gestion durable des forêts.

PEFC™ (Programme for the Endorsement of Forest Certification) est un système reconnu internationalement qui permet aux entreprises qui en font le choix de disposer d’un outil crédible pour apporter des garanties aux consommateurs.

La marque PEFC permet d’identifier des emballages issus de forêts gérées durablement et de sources contrôlées.

Le label PEFC apposé sur un emballage certifie que celui-ci:

62% des surfaces certifiées dans le monde sont gérées selon les exigences PEFC et contribuent à préserver 80% des espèces animales et végétales qui vivent dans les forêts. 
Vierges ou recyclées, les fibres utilisées pour fabriquer nos papiers et cartons sont issues de forêts gérées durablement et de sources contrôlées.
On ne coupe pas des arbres pour faire du papier! On utilise les bois d'éclaircies, les cimes, les branches, et les déchets des scieries.
En Europe, les forêts sont gérées durablement et en forte croissance: elles augmentent de l'équivalent de 1500 terrains de football par jour!
Précédent
Suivant

Nos papiers et cartons sont fabriqués avec des fibres naturelles et renouvelables.

Les fibres vierges proviennent des opérations de sylviculture nécessaires à l’entretien et la croissance des forêts, et des produits connexes de l’industrie du bois.

 

Pour fabriquer la pâte à papier, on utilise les bois d’éclaircies, branches et cimes provenant de l’entretien des forêts. Les coupes d’éclaircies sont naturelles et obligatoires au sein d’un massif cultivé. Elles sont destinées à retirer les jeunes arbres chétifs et mal développés afin de fournir aux autres l’espace nécessaire à leur croissance, et à entretenir le massif tout au long de son développement.

On utilise également les chutes et déchets des scieries (copeaux, croûtes et délignures) lors de la découpe et de la transformation du bois pour la construction ou l’ameublement.

 

Le papier ne détruit pas la forêt! Bien au contraire, en valorisant ses produits connexes il permet de favoriser sa gestion durable.

Nous avons mis en place une politique d’achats responsables: les fournisseurs de papier-carton sont sélectionnés et qualifiés selon leur(s) certification(s) et l’origine des fibres.

Vierges ou recyclées, toutes nos fibres sont issues de forêts gérées durablement et de sources contrôlées.

“GARDIEN DE L’ÉQUILIBRE FORESTIER”


PEFC certifie la gestion durable des forêts depuis 20 ans. En tant que Gardien de l’équilibre forestier, PEFC favorise l’équilibre entre les dimensions environnementales, sociétales et économiques de la forêt grâce à l’implication de 70 000 propriétaires forestiers et de plus 3 100 entreprises en France.


La certification PEFC repose sur deux mécanismes complémentaires : la certification des forêts et la certification des entreprises qui transforment le bois afin d’assurer la traçabilité de la matière depuis la forêt jusqu’au produit fini.

UNE FORTE PRÉSENCE EN FRANCE ET À L’INTERNATIONAL


Une organisation territoriale spécifique à PEFC qui lui permet de s’adapter aux différents contextes forestiers nationaux, d’être au plus près du terrain, et de contribuer à l’équilibre forestier.

Logos Tri

Logos environnementaux: on fait le tri.

Selon la récente étude OpinionWay – Alkemics “Les Français et le tri des déchets” parue en novembre 2020, les Français ne reconnaissent pas les différents logos environnementaux, et sont complètement perdus quand il s’agit de trier leurs emballages!

Les emballages recyclables sont considérés comme les plus vertueux par une grande majorité des français, mais les informations concernant le recyclage et le tri sont mal comprises.

Etude OpinionWay – Alkemics “Les Français et le tri des déchets” – Novembre 2020

Selon l’étude, les 2 vertus principales d’un emballage sur le plan écologique sont:

  1. recyclable (57%)
  2. biodégradable (41%)

Cependant, parmi tous les logos proposés, 2 logos seulement sont bien reconnus et compris!

70% des personnes interrogées ne trouvent pas ou ne comprennent pas la consigne de tri présente sur les emballages.

Plusieurs logos sont effectivement mal interprétés et/ou confondus avec le logo “recyclable”. 

La loi “Anti-Gaspillage pour une Économie Circulaire” (AGEC) de février 2020 prévoit de nombreux changements dans le marquage des produits et emballages, pour améliorer l’information du consommateur concernant le tri et le recyclage notamment.

Les décrets d’application seront publiés dans les prochains mois, voici un point à ce jour sur les différents marquages que vous pouvez trouver sur vos emballages et leur signification.

Décodage
des différents logos, labels et pictogrammes

La boucle de Möbius

Utilisée seule, cette boucle sert actuellement à identifier un produit qui est récupérable et recyclable dans une filière existante. Ce logo est universel.

La boucle de Möbius avec %

Avec un % au centre, cette boucle sert à identifier un produit qui contient un % de matière recyclée, mais qui n’est pas forcément recyclable.

Le point vert

Le « metteur sur le marché » ou fabricant du produit paie une contribution à l’éco-organisme de gestion des déchets d’emballages. Cela ne signifie pas que l’emballage est effectivement recyclable.

Attention : source de confusion pour le consommateur, ce logo sera soumis à malus ou supprimé en France (loi AGEC), mais toujours utilisé dans certains pays de l’UE.

La poubelle barrée

Le produit ne peut pas être jeté dans la poubelle classique (ordures ménagères) mais doit être déposé en déchetterie ou dans un point de collecte spécifique selon les consignes en vigueur.

Tidyman

Geste de propreté / incite le consommateur à jeter l’emballage dans une poubelle après utilisation (et ne pas l’abandonner dans la nature).

Triman

Geste de tri / incite le consommateur à déposer l’emballage dans une poubelle de tri et non dans la poubelle des déchets ménagers.

Actuellement, ce logo français indique un emballage dont au moins un composant est recyclable et relevant d’une consigne de tri ; selon les territoires, les modalités de collecte et les consignes de tri peuvent varier et ne pas offrir de débouché de recyclage effectif.

Attention : La loi AGEC va rendre obligatoire le Triman et modifier sa signification. Il indiquera que les emballages font l’objet d’une règle de tri, qu’ils soient recyclables ou non. Une nouvelle signalétique harmonisée sera mise en place avec l’Info-tri à compter du 1er janvier 2022: recyclables ou non, tous les emballages ménagers seront désormais à déposer dans le bac de tri.

Info-tri

Bandeau d’information destiné à inciter au geste de tri et à préciser la destination des différents composants de l’emballage (actuellement: “à jeter” poubelle des déchets ménagers / code couleur gris ou “à recycler” poubelle de tri / code couleur jaune).

Attention :  la loi AGEC rendra ces consignes de tri obligatoires avec le Triman, mais la distinction ne sera plus faite entre “à jeter” et “à recycler” car tous les emballages seront “à déposer dans le bac de tri”, même ceux qui ne sont a priori pas recyclables.

Ecolabels

Ces logos indiquent que le produit ou l’emballage a obtenu le label français NF Environnement décerné par l’Afnor ou l’Ecolabel européen.

Pour obtenir un écolabel, le produit doit être conforme à des critères écologiques et de performance à l’usage, audités régulièrement par un organisme indépendant pour s’assurer que le produit les respecte en continu.

Labels de certification forestière
PEFC™ ou FSC®

Le produit est fabriqué avec du bois certifié provenant de forêts gérées durablement, ou issu de matière recyclée (selon libellé pur 100%, mixte ou recyclé).

Pour être valable, le logo doit toujours comporter un n° de licence qui permet de justifier de la traçabilité des fibres et des procédures de contrôle des différents acteurs certifiés dans toute la chaîne, depuis la forêt jusqu’au produit fini.

Biodégradable ou Compostable

La revendication « biodégradable » sur un emballage signifie que celui-ci peut intégralement être décomposé par des micro-organismes. Un emballage ne peut se prétendre biodégradable que s’il répond à des normes (EN 13432) ou certifications bien précises (par exemple OK biodegradable Marine, Water ou Soil).

Attention : la mention “biodégradable” devrait être interdite par la loi AGEC pour éviter les risques d’abandon dans la nature.

La revendication « compostable » sur un emballage signifie que celui-ci peut intégralement être décomposé par des micro-organismes, soit avec ajout de température (valorisation par compostage industriel), soit à température ambiante (compostage à domicile). Un emballage ne peut se prétendre compostable que s’il répond à des normes (EN 13432) et certifications bien précises (par exemple OK compost Industrial ou Home).

 

Attention : dans le cadre de la loi AGEC

  • les produits compostables seulement en compostage industriel ne pourront plus prétendre à cette revendication;
  • les produits compostables à domicile devront être accompagnés d’une consigne  “Ne pas jeter dans la nature” afin d’éviter l’abandon dans l’environnement.

Pour en savoir plus sur le calendrier des évolutions du marquage “on-pack” et de l’Info-tri, consultez la fiche mémo de CITEO.